Marchand VO - Acheter des voitures d'occasion aux Pays-Bas: Bonne idée ?

Acheter des lots de VO aux Pays-Bas dédiés aux marchand automobile

Article rédigé le 29 juillet 2021

C'est bien connu, pour dénicher de bonnes affaires, il est souvent judicieux pour les négociants automobiles de chercher des véhicules en dehors de la métropole. L'Allemagne et l'Espagne sont souvent citées, mais qu'en est-il des Pays-Bas ? Est-il intéressant de s'approvisionner en voitures d'occasion en Hollande ? Les véhicules sont-ils de qualité ? Les prix sont-ils attractifs par rapport à la France ? Acheter des véhicules d'occasion en Hollande, bon plan ou casse tête ? Ce sont les questions auxquelles nous répondrons dans notre article.

Des véhicules bien entretenus

Les Néerlandais sont réputés pour prendre grand soin de leurs autos et pour réaliser les entretiens dans les temps. Dotée d'un parc automobile récent, la Hollande est un pays de sourcing intéressant pour trouver des VO de qualité. Comme en France avec le SIV, les numéros d'immatriculation sont également propres à chaque véhicule aux Pays-Bas. Cela a pour avantage de faciliter la traçabilité des véhicules et de simplifier les procédures administratives. Le RDW néerlandais enregistre même le kilométrage actuel et la date de l'intervention à chaque visite au garage pour générer le "Tellerraport". À l'aide de ce document, vous pouvez voir s'il y a une cohérence dans le relevé du compteur kilométrique de chaque véhicule. Si le rapport Teller indique "Logisch oordeel", cela signifie qu'il y a cohérence.
Astuce: Vous pouvez obtenir des informations relatives à un véhicule en saisissant simplement le numéro d'immatriculation sur ce lien du site du RDW.
Vous trouverez ci-dessous un exemple de rapport kilométrique, nommé "Tellerrapport".

Exemple du rapport kilométrique hollandais Tellerrapport Français

Connaissez-vous la BPM ?

Au Pays-Bas, les voitures sont soumises depuis 2006 à la BPM, une taxe basée sur le type de moteur et le niveau d'émission de CO2. À titre de comparaison, cette taxe revient à la taxe sur la carte grise que nous connaissons.Cette taxe est payée au-moment de l'immatriculation du véhicule aux Pays-Bas et peut s'élevé jusqu'à plusieurs milliers d'euros.Néanmoins, à la différence de la France, les autorités fiscales néerlandaises remboursent au vendeur Hollandais une partie de cette taxe lorsque le véhicule est vendu en-dehors des Pays-Bas. Ce mécanisme rend les véhicules attractifs et explique la croissance des voitures d'occasion néerlandaises à l'export. A noter que pour pouvoir prétendre au remboursement de cette taxe, le vendeur Hollandais doit justifier aux autorités la sortie du véhicule des Pays-Bas avec le CMR tamponé par example. Pour cette raison, nous vous recommandons de passer par un spécialiste de l'export de véhicule tel que Automotive Trade Center.

En guise de conclusion

Le marché Hollandais regorge de bonnes affaires et vous propose un large choix de véhicules récents. Les prix sont plus attractifs et les véhicules sont bien entretenus. Se sourcer aux Pays-Bas peut donc être un choix judicieux pour votre stratégie d'approvisionnement de VO.

ANNONCE

PLATEFORME DE SOURCING VO POUR MARCHAND

Retrouvez plus de 30 000 véhicules destinés aux professionnels de l'automobile sur la plateforme ATC.